Montech Basket Ball : site officiel du club de basket de MONTECH - clubeo

et maintenant le niveau National !!!!

3 avril 2016 - 21:50

«La timidité est une forme de politesse», disait Jacques Dutronc dans ses mémoires. Quand on rencontre Flavie Troc, c'est la première pensée qui nous vient à l'esprit. Cette jeune fille réservée est la gentillesse personnifiée. Mais derrière la timidité de ses 16 ans, Flavie cache un caractère bien trempé. Manifestement, la jeune fille sait ce qu'elle veut. Et quand le sujet la passionne, elle va au bout de ses intentions. «J'ai découvert le basket lors d'un forum des associations, organisé à Montech, que je visitais avec ma famille. J'ai essayé et ça ma tout de suite plus. Je devais avoir 6 ou 7 ans», explique-t-elle en toute modestie.

Depuis, Flavie n'a plus quitté le Montech Basket-Ball. Elle y a trouvé une seconde famille où elle peut cultiver sa passion avec ses amis. Et à la regarder évoluer ballon en main lors de l'entraînement du mercredi soir, elle s'y sent comme un poisson dans l'eau. «J'ai commencé à l'école de basket, en première année de mini-poussines», poursuit-elle. En grandissant, Flavie a ensuite gravi toutes les catégories d'âge, saisons après saisons, et aujourd'hui, elle fait partie de l'équipe cadette région U17, au poste d'ailière. Malheureusement, elle est pour l'instant sur la touche à la suite d'une grave blessure.

Un moral d'acier

Le souvenir est bien ancré dans sa mémoire : en novembre 2014, lors d'une rencontre de championnat, la jeune Montéchoise se retrouve à terre lors d'une action assez musclée. Tout de suite, Flavie ressent une vive douleur. «J'étais en défense. Une joueuse adverse m'a poussé, je suis tombée à la renverse.» La radio décèle une fracture du sacrum et un tassement des vertèbres. Six mois de soins et de repos.

Flavie n'en perd pas pour autant le moral même quand elle rechute sur sa blessure au sein de son collège. «J'ai été obligée de stopper toute activité physique pendant un an mais je ne voulais pas rester éloignée du club, du basket. Ma mère était officielle de table de marque. Un jour, je me suis assise avec elle et je me suis lancée toute seule.»

Avec l'opiniâtreté et l'envie qui la caractérise, notre petite héroïne entame donc une formation et rapidement, elle s'affirme dans ses nouvelles fonctions. «Elle s'est formée sur le tas, en pratiquement un mois», explique Nathy, sa maman. «Elle m'a vite dépassé !»

Aujourd'hui, Flavie opère sur des rencontres départementales. Comptabiliser les fautes, les points, les temps-morts, gérer le temps, l'e-marque .. La fonction d'OTM  n'a plus aucun secret pour elle. Bientôt, elle devrait atteindre le niveau régional. Elle deviendrait alors le plus jeune officiel de la ligue Midi-Pyrénées de basket.

La suite ? Flavie aimerait arriver au niveau national. Pour cela, il faudra qu'elle obtienne une dérogation avant sa majorité. Mais, la jeune fille n'en délaissera pas les parquets pour autant : «J'ai aussi envie de rejouer. L'an prochain, je serais cadette deuxième année, ce sera le bon moment pour reprendre la compétition.» En attendant, Flavie accompagnera ses copines le 9 avril, pour un match à Laloubère. «Ensuite, nous irons voir les Harlem Globe Trotters à Tarbes», se réjouit-elle.

Comme Céline Dumerc, son modèle, Flavie Troc a le basket chevillé au corps. Élève de seconde générale au lycée Jean-de-Prades de Castelsarrasin, elle veut devenir institutrice. «J'y pense depuis l'école primaire», nous dit-elle en allant retrouver ses coéquipières. Manifestement, notre jeune bénévole de ce mois de mars 2016 a de la suite dans les idées. Elle restera parmi les plus attachantes, au palmarès de notre challenge.

 

«Indispensable!»

Cruellement touché dans sa chair lors de la tempête du 31 août 2015, le Montech Basket-Ball se remet tout doucement de la disparition de Chrystelle Claude. La grande famille du club s'est resserrée après le drame et la vie a repris le dessus même si personne n'oubliera jamais cette grande dame du basket départemental. «Christelle était ostéopathe. Elle soignait tous les petits bobos, elle répondait toujours présente quand on avait besoin d'elle. Elle entraînait les cadettes, assumait la fonction d'arbitre... La bénévole dans toute sa splendeur, un exemple pour Flavie Troc», raconte Michel Galaup, président du club montéchois. «à l'image de Christelle, Flavie est devenue indispensable dans le fonctionnement du MBB. Après sa grave blessure, elle a su rebondir. On peut avoir confiance en elle. Sans faire de bruit, elle s'investit sans compter dans sa nouvelle fonction d'opérateur de table de marque. Le samedi par exemple, elle est au gymnase dès le matin et peut officier sur trois rencontres successives jusqu'en fin d'après-midi. Elle a vite progressé au contact de Guy Compans qui effectue un boulot énorme dans le secteur de l'arbitrage, au sein de notre structure. Flavie connaît parfaitement les règles du basket, ce jeu la passionne. Elle poursuivra certainement sa carrière de joueuse mais ensuite, elle deviendra une officielle de haut niveau. Quand je la vois à l'œuvre, j'en suis persuadé !»

 

article publié sur la dépeche du Midi du 31/03/2016

 Flavie devrait normalement officier la nationale 3 masculine et la nationale 2 féminine Bravo !!!!!

Commentaires

Matchs du samedi 24/11 et dimanche 25/11 20 jours
mini poussin(e)s et 5 autres 1 mois
Greg Varennes est devenu membre 1 mois
Regroupements départementaux et 2 autres 1 mois
loto du 28/10/2018 1 mois
le MBB vous présente Manon , capitaine des seniors 1 . et 4 autres 3 mois
matchs du we 22/23 septembre 3 mois
tournoi du 15/09 3 mois
christelle LEZIN 3 mois
VirJnie Pssy est devenu membre 3 mois
Carole Djadja est devenu membre 3 mois
planning des entraînements et Catégories basket 4 mois
Nathy Troc et 3 autres 4 mois
20/05/2018 : ½ finale  du dimanche d’accession : la première manche au MBB 7 mois
Match du dimanche 08/04/2018 8 mois

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez régulièrement l'actualité du club par e-mail

OU